À propos

Le reportage radio n’est pas fait pour être « lu » mais pour être « entendu ». Le journaliste radio n’est donc pas censé « écrire » son reportage mais le « dire ». Comme il doit préparer l’information qu’il veut communiquer et qu’il dispose d’un temps limité pour raconter, en ondes, son histoire, il doit mettre ses paroles par écrit. Et c’est là que les difficultés commencent.

Il n’est pas facile, pour les lettrés que nous sommes, de nous retenir de faire de la littérature lorsque nous avons un crayon entre les mains. Nous sommes conscients d’être entendus par un grand nombre de gens. Le réflexe naturel est de surveiller son langage et de vouloir faire bonne impression. On le fait, comme dans la presse écrite, avec de longues phrases bien construites et un vocabulaire savant. Au niveau de la technique d’écriture en radio, c’est une erreur largement répandue dont l’effet est tout-à-fait contre-productif : l’auditeur n’a pas l’impression qu’on lui parle mais qu’on lui lit un texte et il décroche facilement.

Il n’y a rien de plus simple que d’écrire des phrases compliquées avec un vocabulaire savant. Tous les journalistes en sont capables. La véritable marque d’un reporter radio se trouve plus dans le contenu de ses reportages, dans la manière dont il utilise les sons pour créer des ambiances et dans la façon dont il joue avec sa voix que dans la structure de ses phrases et le vocabulaire employé. En d’autres termes, les journalistes dont la présence est la plus forte en ondes sont ceux dont le style radiophonique correspond assez bien à leur style naturel…

Objectifs pédagogiques

Maitrise de spécificités de l’écriture radio versus la presse écrite, la télévision et le web.
Maitrise des règles d'écriture et des règles journalistiques de base.
Savoir écrire une brève.
Maitrise des différentes parties d’un reportage : le lancement, l’accroche, la chute.

Programme

  • Caractéristiques et spécificités de l’écriture radio versus la presse écrite, la télévision et le web
  • Les règles d’écriture
    • Le style direct et parlé
    • Des phrases courtes
    • Un vocabulaire simple/épuré mais riche, précis et clair qui capte l’attention
    • La radio ‘visuelle’ : un style qui donne à voir
    • Les chiffres et ordres de grandeur
    • Les tics de langage
  • La brève : définition, durée et structure
  • Les règles journalistiques de base (communes à tous les médias)
    • Les 5W – exemple/exercice
    • La nouveauté / l’actualité
    • La vérification des sources
  • Genres radiophoniques (textes/document sonores)
    • pour rapporter : nouvelle, micro-trottoir, interview, portrait, reportage
    • pour expliquer : dossier, enquête, chronique
    • pour commenter : éditorial, billet, revue de presse
    • Formats radiophonique (contexte dans lequel les différents genres sont utilisés) : bulletin, flash, magazine, débat/table ronde, couverture d’événements, documentaire
  • Avant d’écrire, pour comprendre son sujet…
    • faire la synthèse
    • l’enjeu vs choisir un angle vs le traitement
  • Les différentes parties d’un reportage : le lancement, l’accroche, la chute

Nous contacter

Écriture radiophonique

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Formateur

Robert Bourgoing

Journaliste

Robert Bourgoing est un journaliste franco-québécois, spécialiste d’Internet et du développement international. Juriste de formation, il a ...
Aller à la barre d’outils